La profession de chiropraticien est reconnue et réglementée par l’Office des professions du Québec. Elle relève donc de l’Ordre des Chiropraticiens du Québec, qui établit des normes de pratique que tous les chiropraticiens doivent respecter, afin de s’assurer de la protection du public.

Reconnaissance

L’Ordre des chiropraticiens du Québec  a été fondé en 1974 et compte plus de 1 300 membres. La mission de l’Ordre consiste à assurer la  protection du public. Ainsi seuls  les membres en règle de l’Ordre peuvent porter les titres de chiropraticien ou de docteur en chiropratique, utiliser les initiales DC et exercer la chiropratique au Québec.

En plus de veiller à l’excellence de la pratique par ses membres, l’Ordre maintient ses activités de protection du public par le biais d’un programme rigoureux d’inspection professionnelle des dossiers et de l’environnement clinique des chiropraticiens, par les services du Syndic, qui assure le traitement des plaintes du public, et par des programmes de développement professionnel et de formation continue.

L’Ordre des chiropraticiens du Québec est une référence incontournable dans le domaine de la santé neuromusculosquelettique et est le chef de file dans le domaine des manipulations vertébrales et articulaires.

Accessibilité

Afin d’obtenir leur titre, les prétendants doivent obtenir leur diplôme de doctorat en chiropratique, ainsi que compléter les examens nationaux du Conseil canadien des examens chiropratiques, et un examen sur la législation et la déontologie de l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

Durant leurs cinq années d’études universitaires, ils ont suivi une formation dans plusieurs domaines dont l’anatomie, la neurologie, le diagnostic, la biomécanique, l’orthopédie et la radiologie.